Réduire le nombre de fonctionnaires

Le nombre de fonctionnaires s’élève aujourd’hui à environ 5,5 millions, alors qu’il était 4,5 millions il y a 20 ans.

Il nous coûte extrêmement cher chaque année, et en plus ils travaillent moins que dans le privé (environ 100 heures de moins par an), et en plus il profite d’environ 38 jours de RTT qui s’ajoutent à leurs congés annuels. Et pour finir, ils partent même à la retraite plus tôt grâce aux cotisations du secteur privé !

La part des fonctionnaires dans la population active s’élève à 21,9% alors que l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) préconise une part de 15,5%. En respectant juste cette préconisation, on réduirait le nombre de fonctionnaires de 1,6 millions, soit une économie importante.

Je propose donc qu’on réduise le nombre de fonctionnaires jusqu’à à la part de 15,5% de la population active, et qu’on emploie au besoin des contractuels pour parer à des difficultés temporaires.

Proposé par Jonathan Marinust dans Gouvernance et dialogue Dans 3 programmes
  • 06/12/2016 11:58  

    On dirait que vous êtes plutôt jaloux que fervent défenseur...
    Mais je comprends votre point de vue et je le respecte pour moi les fonctionnaires sont des emplois qui remplissent un "devoir".
    Je n'aimerai pas voir l'état des écoles et des hôpitaux en supprimant encore plus de fonctionnaires.
    Que ferais ces personnes ? Elles seraient au chômage ? Et qui paye le chômage ? Les contribuables donc moi, vous, nous ?

    Je pense qu'on devrait plutôt se tourner vers la fraude fiscale qui s'élève aujourd'hui à 1,2 milliards par an !

    • 06/12/2016 17:24

      Bien sûr qu'il y a une part de jalousie dans tout cela, n'y a-t-il pas le mot "égalité" dans notre devise ?

      Le système des fonctionnaires n'est pas viable, il est temps de le réformer pour le bien de tous.

  • 06/12/2016 19:14  

    Les fonctionnaires sont au service de la communauté, pour des activités apportant des externalités positives (l'instruction, la santé, la distribution du courrier).

    De plus la France, historiquement, n'est pas aussi libérale que les autres pays de l'OCDE. d'où l'existence de services plus développés, plus nombreux et plus coûteux.

    Enfin une suppression de poste est difficile car par nature impossible (protection de l'emploi, pas possible d'en virer) et donc lente (non remplacement de départ à la retraite). D'autant que des coupes doivent être justifiées, et à l'aveugle, ça donne les politiques actuelles qui démolissent l'éducation et la santé.


    Cependant, l'absentéisme et la performance de certains secteurs publics sont régulièrement pointés du doigt. Remettre en cause les dérives permettrait d'économiser déjà beaucoup aux contribuables.
    Et une simplification administrative à plusieurs échelles (aides, taxes, ...) permettrait de réduire le besoin en personnel des administrations.

  • 07/12/2016 22:59  

    Même si le raisonnement se tient mathématiquement, les fonctionnaires ne sont pas un coût, ils sont un investissement !

    La fonction publique au sens large, c'est : l'éducation qui rend les générations futures meilleures, la santé qui nous soigne tous les jours, la recherche qui nous permet de mieux vivre au quotidien, l'armé et la police qui nous protège, les agents qui travaillent au développement de nos territoires, la justice qui est rendu de manière égalitaire de partout, ... et j'en oublie !

    On est tous bien content de trouver ces services, et on est tous les premiers à râler quand il y a un souci avec ces organismes.

    On peut en revanche moderniser les circuits, donner des équipements plus performants à nos fonctionnaires, et souvent juste les traiter avec dignités.
    Les fonctionnaires ne sont pas des planqués fainéants, ce sont énormément de gens qui sont heureux de travailler pour les citoyens et qui sont fiers de servir l'intérêt général !

  • 17/12/2016 20:49  

    Il s'agirait à mon sens plutôt de réduire le personnel politique et les "retraites" dorées...
    Une personne ayant eu des responsabilités politique est une personne capable de travailler comme tout un chacun lorsque son contrat d'homme ou de femme politique quel qu'il soit s'achève.

3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site