Une police revalorisée et plus proche des citoyens

Laetitia Nonone, Présidente de l’association Zonzon 93, membre du bureau du Conseil national des villes et de la coordination Pas sans nous a fait pour le magazine Causette une série de propositions pour le Ministère de l’Intérieur qu’on pourrait reprendre ici:
Intensifier la prévention auprès des jeunes afin de diminuer le taux d’incarcération: temps d’échanges scolaires avec les élèves, les parents et les enseignants, stages de citoyenneté, rencontres avec les victimes de délinquance
Améliorer la relation police-population, via des formations policières, le récépissé de contrôle d’identité, des interventions de policiers dans les écoles pour parler de leur métier, un renforcement de la police de proximité (police à cheval plutôt que police en voiture, etc.)
Durcissement du concours d’accès à la police et revalorisation des salaires, placement des policiers les plus expérimentés en zones sensibles (ce sont souvent les derniers reçus qui y sont envoyés)
Facilitation de la mutation des policiers ultramarins dans leurs départements (il n’y a d’école de police qu’en métropole, et les Ultramarins sont souvent obligés d’exercer loi de chez eux)

Proposé par Hélène dans Défense et sécurité Dans 11 programmes
  • 28/12/2016 15:07  

    Il est en effet de temps de changer notre regard sur la police.
    Mais pour cela, il faut revoir leurs fonctions.

    Le dialogue et l'éducation, les meilleures armes contre la délinquance.

  • 28/12/2016 17:11  

    Faudrait commencer par se débarrer des policiers qui se prennent pour des cow-boys.
    Désolé de le dire, mais souvent les flics ne sont pas très sympas, ce qui ne pousse pas à les aimer...

  • 03/01/2017 17:43  

    C'est vrai, mais d'où l'intérêt d'un concours durci et d'un statut revalorisé, pour ne pas attirer que les têtes brûlées rêvant de jouer aux cow-boys...

3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site