Améliorer la prise en compte des personnes handicapées dans la société

En 2015, l’INSEE estimait qu’il y avait 12 millions de personnes atteintes d’un handicap en France, dont 2,51 millions de personnes qui bénéficient d’une reconnaissance administrative.
En permettant de réduire les frais et les contributions publiques, les 8,3 millions de proches aidants permettent à l’Etat d’économiser 164 milliards d’euros par an.

Nous sommes tous concernés de près ou de loin. Et pourtant… Peu de choses sont faites pour améliorer le quotidien de ces personnes et de leurs proches.

Je propose donc de :
1) Lancer une grande concertation pour recueillir les besoins de cette partie de la population, et définir un plan d’actions pour y répondre.
2) Former les professionnels : l’accompagnement demande des qualifications et des compétences propres à chaque handicap.
3) Reconnaître le travail de ces professionnels : s’occuper de personnes handicapées est un travail lourd qui demande beaucoup de motivations. Il faut donc reconnaître ce travail à juste titre en commençant par la rémunération.
4) Reconnaître le travail effectué par les proches aidants : leur permettre de percevoir une rémunération (juste et transparente) lorsque que c’est possible, et faciliter / inciter la prise en charge familiale.
5) Contrôler les organismes professionnels : surveiller les soins prodigués et les tarifs réalisés par les structures publiques et privés.
6) Adapter les espaces de vie aux personnes handicapées : une majorité d’ERP ne sont pas encore aux normes, sans parler des transports collectifs ou tout simplement des espaces publics.
7) Changer les mentalités : respecter ces personnes, éduquer nos enfants à la différence, respecter les aménagements réalisés pour ces personnes (parkings, ascenseurs, …).
8) Intégrer autant que possible les handicapés au sein des cursus scolaire : il faut permettre à tous les handicapés de suivre une scolarité à la hauteur de celle des autres.
9) Financer les associations qui œuvrent pour améliorer le quotidien de ces personnes.
10) Faciliter l’insertion et la participation de ces personnes dans la vie sociale d’une collectivité.
11) Réfléchir à la dimension de l’handicap dans toutes les Lois : des Lois impactent la vie des personnes handicapées sans s’en soucier (bâtiments, emplois, …).
12) Financer les entreprises qui travaillent à améliorer le cadre de vie des personnes en situation de handicap.

Je ne pense pas avoir pensé à tout, mais si on met cela en place, cela sera déjà pas mal…

Proposé par Didier dans Affaire sociale et solidarité Dans 15 programmes
3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site