Mandat présidentiel non renouvelable

Proposition soumise par un certain nombre de politiques (Arnaud Montebourg, Cecile Duflot, Marine Le Pen, ...), un mandat non renouvelable de sept ans permettrait :
- de diminuer légèrement l'instabilité politique,
- de permettre d'aller plus en profondeur sur certaines réformes, et voir les aboutissements avant la fin du mandat,
- de supprimer l'opportunisme électoral en fin de mandat.

Proposé par Clément dans Gouvernance et dialogue Dans 6 programmes
  • 26/02/2017 16:22  

    Je vous rejoint sur les buts poursuivis mais cela ne résout pas le problème de savoir qui dirige la France ? est ce que le président de la république est un monarque pour une durée définie ? est il responsable du respect de ses engagements électoraux ?
    Il est a remarqué que ceux qui propose une telle mesure sont ceux qui ont le moins de chance d'être élu...
    Il y a une énorme stabilité politique depuis 2 siècles en France : se sont les grandes écoles qui fournissent une majorité de nos élus mais surtout des hauts fonctionnaires dans les ministères. Tout ce beau monde sort du même moule et constitue à mes yeux une oligarchie qui se donne l’apparence d'une démocratie pour justifier leurs pouvoirs sur nous (Si la majorité vote non à un texte par référendum, nos dirigeants se débrouillent pour le mettre en application quand même sans demander ce que nous voulons ; cela prouve bien que le vote est aujourd'hui une mascarade démocratique ! voir le reportage "j'ai pas voté" sur YouTube).
    Pour pouvoir se présenter à l'élection, il faut faire partie de l'élite : reconnaissance des "déjà en place" (les 500 signatures), soutient de la presse aux mains des banques ou milliardaires, disposer d'une centaine de million pour battre campagne... est ce à la porter de tout citoyen de se présenter ou même d'exposer ses idées dans un débat démocratique ?
    Nos institutions ont besoins d'une plus grande participation des citoyens. Je ne vois que le tirage au sort pour que la société soit représentée dans sa diversité. Comme à Athènes, les fonctions exécutives ne peuvent être tirées au sort. Mais les citoyens doivent être associé à la définition des règles de fonctionnement du pouvoir et au contrôle des élus pouvant aboutir à se représenter devant les électeurs si son action est contraire au programme qui lui à permis de se faire élire.
    Voilà pour moi un vrai changement d'institution qui garantie un retour à la démocratie.

    • 26/02/2017 19:48

      Je suis relativement d'accord avec votre réponse.
      Cette proposition reste un grain de sable dans la plage de réformes à mettre en place sur le seul sujet de la gouvernance.

      Assemblée citoyenne, restriction des rémunérations d'élus, non cumul, etc ... Un certain nombre de propositions présentes sur maprésidentielle seraient complémentaires pour arriver à une administration réellement démocratique et efficace.

      Cette proposition reste une part du rouage, qui n'est pas dépourvue de sens seule d'où le fait de la présenter indépendamment d'une autre.

3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site