Pour un élevage plus respectueux de l'environnement et du bien-être animal

Contexte :
L’élevage est un sujet très sensible, en raison de la crise économique liée à l’agrandissement et à la concentration des élevages, la surproduction, les impacts environnementaux et la détresse des animaux dans des systèmes incompatibles avec leurs besoins. Nombreux sont les emplois et les fermes qui disparaissent. Des aides publiques très élevées sont englouties par l’élevage, sans condition environnementale ou de bien-être animal crédible. Dans ces conditions, l’élevage ne peut pas améliorer ses pratiques et ne peut pas s’insérer dans un système alimentaire durable.
Par ailleurs, il est désormais avéré que la consommation de produits animaux (viande, lait, œufs) est trop élevée dans les pays occidentaux.
Par ailleurs, en dépit d'un rejet par une très grande majorité de consommateurs, les OGM se sont introduits dans la chaîne alimentaire par le biais de l’alimentation du bétail pour les produits animaux destinés à notre consommation, comme la viande, les œufs, le lait. En effet, la France importe chaque année 4 millions de tonnes de soja pour l’alimentation des porcs, volailles, bovins, ovins et caprins. La plus grande partie du soja servant à nourrir les animaux d’élevage importé est génétiquement modifiée. Les produits issus d'animaux nourris aux OGM ne portent aucune mention relative aux OGM. 93 % des Français trouvent anormal que les producteurs qui donnent de la nourriture contenant des OGM à leurs animaux n’aient aucune obligation de le mentionner sur leurs productions (viandes, lait, oeufs...) .

En pratique :
- Étiquetage transparent sur les conditions d’élevage : élevé en plein air/en batterie, nourri à l’herbe/nourri avec OGM, part du prix du produit qui revient à l’agriculteur…
- 1 repas végétarien par semaine dans la restauration scolaire

Proposé par FNE dans Agriculture, alimentation, pêche et forêt Dans 6 programmes
  • 14/04/2017 23:15  

    Je vous invite à ne pas limiter le problème du soja aux ogm : il pose aussi un problème environnemental plus général et un énorme problème social. Le soja importé pour nos elevages, même dans les rares cas où il n est pas ogm, participe directement ou non à la déforestation de la forêt amazonienne, problème écologique mais aussi humain car j ai entendu sur france inter le témoignage d une amérindienne dénonçant les crimes qui sont commis pour les expulser de la forêt où ils vivent depuis toujours.

3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site