Légalisation du cannabis avec surveillance importante de la filière

Nous connaissons les effets du cannabis sur l'homme, cela n'empêche pas l'augmentation régulière des consommateurs en France malgré les multiples interventions et efforts de l'Etat (prévention, aides aux consommateurs, répression, ...). La France est d'ailleurs le premier consommateur de cannabis en Europe alors qu'elle a la politique la plus répressive.

Le marché français représente environ 830 millions d'euros par an : c'est une somme colossal (environ 180 millions d'euros) qui échappe totalement au fisc pour le moment. D'autre part la répression actuelle coûte presque 300 millions d'euros à l'Etat chaque année.
Certains économistes considèrent même que la légalisation rapporterait 1 milliard d'euros à l'Etat par an, entre la suppression de la répression, les gains divers (impôts, cotisations sur les revenus engendrés, etc).

Je propose donc de légaliser le cannabis tout en surveillant avec assiduité les filières de culture et les établissements autorisés à le vendre.
A court terme, on peut espérer :
- enrayer le marché noir (syndrome de la légalisation de l'alcool aux Etats-Unis dans les années 30),
- financer les coûts de la prévention par les gains obtenus,
- réduire le coût de la répression et occuper les forces de l'ordre à d'autres activités,
- réduire la consommation chez les jeunes qui n'auront pas accès aux lieux de vente, et qui ne répondront plus à la culture de "braver l'interdit",
- que l'Etat réalise des économies et même des profits.

Proposé par Jean Luc dans Economie, finance Dans 10 programmes
  • 06/12/2016 20:01  

    Hormis l'éthique hypocrite de tolérer la cigarette ou l'alcool mais d'interdire des "drogues douces" tel que le cannabis, il n'existe pas de raison d'interdire l'une mais pas les autres.

    J'approuve les différents arguments évoqués, et je rajouterai même :
    - Garantir une qualité minimum aux produits arrivant sur le marché (Problème de la drogue du krokodil en substitution à l'héroïne en Russie).
    - Gérer la production au travers d'agréments obtenu par l'administration
    - Garantir un monopole de distribution, tout comme la cigarette (Nouvelle activité pour les buralistes ?)


    Pour surveiller la consommation, quid de la création de salles de shoot pour accompagner les consommateurs et les aider à arrêter ?

    Sinon, proposition :
    - Interdire de fumer dans les espaces publics ? (Chez soit ou dans des espaces prévus à cet effet)
    - Limiter la dose à posséder en cas de contrôle que les consommateurs gardent sur eux ?

    • 07/12/2016 23:11

      Et limiter le nombre de pieds de cannabis par personnes.
      Quelques choses de réaliste du genre 5 pieds par jardinier, pour pas faire comme aux USA avec les abus au système d'ordonnances médicales qui permet de faire pousser plus de plants.

3000 caractères maximum
2016-2017 - Ma Présidentielle - Bifrost v1.0 - À propos du site